Le Directeur

 

       
Pascal TAMEGNON,
Administrateur en Gestion des Banques,
Spécialiste en Audit, Contrôle de Gestion et Finances
Directeur général de l'association PEBCo-Bethesda, avec une expérience de plus de 16 ans en micro finance, M. TAMEGNON Pascal a une connaissance certaine du secteur de la micro finance.
Cadre supérieur de l’ENEAM, Ex INE, il a grâce à son expertise, son leadership et son dynamisme, fait passer P.E.B.Co de deux (02) agences en 2005 à trente sept (37) agences en janvier 2016.

Historique

Dans les années 80, le Bénin a connu une crise politique et socio-économique dont les conséquences ont frappé de plein fouet les populations, en particulier celles des zones périphériques de nos grandes villes où la pauvreté les exposait à de grandes souffrances.
Face à cette situation, une trentaine d’églises d’obédience protestante et évangélique se sont réunies et ont créé en 1980 avec l’aide des missionnaires Français, Canadiens et Américains l’ONG BETHESDA dont les actions ont conduit à mettre en place le centre de santé dans le but de soulager un temps soit peu la souffrance de ces populations.
Suite à l’évaluation des activités de l’Hôpital BETHESDA en 1993, il a été créé le département du Développement Communautaire et Assainissement du Milieu (D.C.A.M) afin d’accompagner les activités de l’hôpital par des actions de développement communautaire et de santé préventive.
Conformément à ses attributions en cette période, DCAM animait des formations sur la santé préventive au profit des femmes des églises et de la communauté de Sainte Rita, zone d’intervention de base de l’ONG BETHESDA. L’une de ces formations à laquelle les femmes de plusieurs églises avaient participée a porté sur la maladie du kwashiorkor qui est d’origine mal-nutritionnelle. A l’évaluation de la formation, une femme a été classée première avec une bonne moyenne démontrant ainsi sa maîtrise parfaite des causes de cette maladie de malnutrition.
Quelques jours plus tard, le décès d’un des enfants de cette dame a suscité la visite des dirigeants de l’ONG BETHESDA chez elle pour une salutation fraternelle. Cette visite a permis aux autorités de l’ONG de constater que la dame vivait dans un environnement très insalubre et dans un habitat de taudis avec sa petite famille. Les symptômes du kwashiorkor étant manifestes sur les autres enfants, la délégation de BETHESDA a pu déduire de la nature de leur maladie grâce notamment, aux renseignements qu’ils ont eus sur la maladie dont l’enfant décédé avait souffert. Ménagère, son mari ne disposant pas d’un emploi, le foyer souffrait cruellement d’un manque de moyens financiers nécessaires pour s’assurer une alimentation équilibrée et de qualité.
Très touchés par ce constat, les dirigeants de DCAM et par ricochet, de l’ONG BETHESDA d’alors, ont compris que le développement intégral de l’homme ne s’arrête pas au traitement curatif et préventif de la maladie. Il faut le faire suivre d’une « guérison  de la pauvreté». Pour avoir les moyens financiers nécessaires à la satisfaction des besoins vitaux de l’homme, il faut avoir un travail  ou exercer une activité génératrice de revenus.
Après ces événements, en octobre 1995, DCAM a démarré les activités préparatoires d’appui aux activités génératrices de revenus (AGR). Le 20 avril 1996, cela a été institué et officiellement installé par le Conseil d’Administration (CA) de l’ONG BETHESDA. Ainsi, P.E.B.Co-BETHESDA a connu une phase expérimentale sous forme de projet financé et géré entièrement par D.C.A.M jusqu’à la fin du mois de décembre 1999.
Dans l’ensemble, les attentes escomptées du projet par le Conseil d’Administration et la direction du D.C.A.M ont été atteintes. Son impact sur la vie des populations de la commune de Sainte Rita, de  Cotonou et de ses environs est certain. Les bienfaits et les réalisations du projet dans les communautés de l’Atlantique et du Littoral sont palpables de telle sorte qu’il a été souhaité de pérenniser l’action.
Le programme, initialement appelé « Promotion d’Emploi et Banque Communautaire (P.E.B.Co-BETHESDA)» a donc été renforcé pour un meilleur impact. Cependant, sur recommandation des responsables de la Cellule de Micro finance, à cause du terme « banque », P.E.B.Co-BETHESDA est devenu Promotion d’Epargne/crédit à Base Communautaire. Depuis la fin de l’exercice 2004, la Promotion d’Épargne/Crédit à Base Communautaire (P.E.B.Co-BETHESDA) a été ôtée du Département Communautaire et Assainissement du Milieu (DCAM) et érigé en département de micro finance à part entière.
Toujours dans le souci de se conformer aux réglementations en vigueur en ce qui concerne les systèmes financiers décentralisés, le Conseil d’Administration de l’ONG BETHESDA a concédé une autonomie de gestion au département de micro finance de l’ONG BETHESDA en le dotant d’une direction exécutive hiérarchiquement dépendante du Conseil d’Administration de l’ONG BETHESDA et de nouveaux textes intitulés « Règlement et statuts des Systèmes Financiers Décentralisés». L'association PEBCo-BETHESDA a en effet, acquis depuis son Assemblée Générale constitutive du11 mai 2013, son statut juridique à part entière, se conformant ainsi à la nouvelle Loi N°2012-14 du 21 mars 2012 portant réglementation des Systèmes Financiers Décentralisés en République du Bénin. Elle n’est plus un département de l’ONG BETHESDA et est une structure totalement indépendante dans le fonctionnement comme dans l’organisation.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mission

La mission assignée à P.E.B.Co est de promouvoir un développement et une solidarité à base communautaire en offrant des services financiers de proximité à la population.

 

 

 

 

 

 

 

Objectif

Les objectifs statutaires fixés à P.E.B.Co à sa création sont les suivants: 

  • Assister les populations en conseils de gestion et d’élaboration de micro - projets ;
  • Développer une solidarité communautaire à travers la collecte de l’épargne locale et sa redistribution sous forme de crédit ;
  • Organiser les communautés de base à s’autogérer et s’auto employer ;
  • Contribuer à la lutte contre la pauvreté.

 

 

 

 

 

 

 

 




Vission

La vision de P.E.B.Co est de devenir une institution de micro finance de référence sur le plan national œuvrant pour l’épanouissement spirituel, socio-économique et l’amélioration des conditions de vie des communautés.

 

 

 

 

 

 

 

Les avantages à être partenaire de PEBCo  

*pour l’épargnant :

  • La sécurité de son épargne
  • La rémunération de son épargne(les intérêts)
  • La participation à l’amélioration des conditions de vie et de développement économique de la communauté (C’est le gain le plus important)
  • La possibilité d’avoir plusieurs comptes au même moment
  • Le retrait facile
  • Les méfaits de la thésaurisation sont réduits à zéro

*pour le bénéficiaire de crédit : La promotion sociale par la réalisation de son projet.
*pour la communauté : L’enrichissement globale du fait que l’épargne collectée est investie sous forme de crédit au sein de la communauté.